48H   48H   FORUM
Forum BD Phylacteres
  TV
Phylacteres
RADIO  
  Phylacteres






Phylactères Index du Forum
Phylactères Index du ForumRechercherFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Inscription & Connexion
Nom d’utilisateur:    Mot de passe:      Se connecter automatiquement à chaque visite    
S'inscrire sur Phylacteres.fr


LES PERSONNAGES RÉELS DANS LES ALBUMS


 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Phylactères Index du Forum -> BD par séries... -> Blake et Mortimer
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tournesol (red)
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2013
Messages: 1 634
Loisirs: Bande dessinée
Masculin
Point(s) Phylactères: 3 270
Moyenne de points: 2,00

MessagePosté le: Dim 10 Nov - 14:55 (2013)    Sujet du message: LES PERSONNAGES RÉELS DANS LES ALBUMS Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
LES PERSONNAGES RÉELS DANS LES ALBUMS
 


 
 
Voici un dossier sur les personnages réels dans les aventures de Blake et Mortimer, qu’ils soient simplement cités dans la conversation ou bien dessinés. Vaste programme  !

 
 


LE SECRET DE L’ESPADON - T1
SULTAN D’OMAN

Cité page 50. Mohammed Wali, Djammadar de Wad, doit se rendre chez le sultan d’Oman à Gwadar, et propose à Blake et Mortimer de les emmener et de les laisser au passage à Turbat où il a des amis sûrs.
 
 
Le sultanat d’Oman, capitale Mascate, a été dirigé de 1932 à 1975 par le sultan Saïd Ibn Taymur, renversé par son fils Quabu Ibn Saïd en 1975, qui entreprit de moderniser le pays. De nombreuses ethnies sont présentes à Oman, dont les Baloutches. 


LE SECRET DE L’ESPADON - T2
BALOUTCHES

Page 7. A l’annonce de la mort de Zahan-Khan, assassiné, les Baloutches se révoltent et attaquent les Jaunes dans la ville de Turbat depuis les rues et les terrasses.
 
 
Les Baloutches sont un peuple du Baloutchistan, région située entre l’Iran et le Pakistan où se trouve la plus forte communauté ; mais on trouve des Baloutches également en Afghanistan, Asie centrale, Inde et Emirats du golfe arabo-persique. 


LE SECRET DE L’ESPADON – T3
KOUAN-TI

Page 45 (case 3). Basam-Damdu rappelle qu’il est le fils du grand Kouan-Ti.
 
 
Militaire historique né en 161, Kouan-Yu fut porté à la déification par le titre de “Ti” au XVIème siècle et son nom transformé en Kouan-Ti, dieu chinois de la guerre. Selon la légende, il se réincarne en général pour aboutir un jour à la domination totale de la Chine. 


LE MYSTÈRE DE LA GRANDE PYRAMIDE – T1
AKHNATON (pour AKHENATON)

Page 3 – Introduction. Amenhotep IV (ou Aménophis IV, en grec) régna vers 1378 à 1337 environ av.J.C. et épousa Néfertiti. Mystique, il tenta d’imposer le culte unique du disque solaire Aton, “Ré-Horakhty”, dont il est l’incarnation, à la place d’Amon le «dieu caché”, sorte de révolution religieuse monothéiste. Il fit détruire dans certaines parties du pays les marques des anciennes divinités et prit alors le nom d’Akhénaton, “Celui qui est bénéfique pour Aton”.
 
 
Il déplaça la capitale en créant la ville d’Akhétaton (“L’horizon d’Aton”), actuelle Tell-el-Amarna, à 300 kms au nord de Thèbes. Son règne fut marqué par une crise économique grave dans le pays et le désintérêt du pharaon pour la politique extérieure vaudra à l’Egypte de perdre beaucoup de ses conquêtes asiatiques. Après sa mort, son deuxième successeur, le jeune Toutankhaton changera son nom en Toutankhamon et quittera la ville d’Akhétaton. Le culte d’Aton s’éteindra très vite.
ALEXANDRE LE GRAND
Page 3 – Introduction. Fils de Philippe II de Macédoine, Alexandre naquit en 356 av. J.C. Elève d’Aristote, roi de Macédoine à 20 ans, il fut l’un des plus grands conquérants de l’Antiquité en dominant l’empire perse et allant jusqu’à l’Indus. Il mourut à 33 ans, après avoir fondé la ville d’Alexandrie.
 
 
AL MAMOUN
Page 3 – Introduction. (785-833) – Calife abbasside éclairé, il fit travailler ensemble des savants et mathématiciens de toutes confessions, féru d’astronomie il créa le premier observatoire. Il fit percer la Grande Pyramide de Khéops pour découvrir un éventuel trésor en perçant la pyramide dans l’axe, évitant le couloir ascendant.
 
 
JEAN-FRANÇOIS CHAMPOLLION
Page 3 – Introduction. (1790-1832) Surdoué qui parlait une dizaine de langues dont l’arabe, l’hébreu, l’araméen et le copte, il se passionna très jeune pour l’Égypte et travailla sur une copie de la pierre de Rosette (découverte en 1789 en Basse-Egypte, recouverte d’inscriptions en trois langues : hiéroglyphes, démotiques et grec). En 1822 il réussit à déchiffrer le texte et en 1824 il publia un Précis du système hiéroglyphique des anciens Egyptiens.
 
 
CHEIKH EL-BELED
Page 8. Rassim Bey et Mortimer visitent les salles du musée des antiquités égyptiennes et voient la statue du cheikh El-Beled. Statue de 1,10 m en bois de sycomore, du prêtre Ka-âper, dite du Cheikh El-Beled (nom donné à sa découverte), trouvée par Auguste Mariette au mastaba de Saqqarah (Basse-Egypte).
 
 
CHEPHREN (ou KHEPHREN)
Page 8. Rassim Bey et Mortimer visitent les salles du musée des antiquités égyptiennes et voient la statue de Chéphren. Statue de 1,68 m en diorite du roi Khéphren assis, trouvée par Auguste Mariette sur le site de Gizeh. Khéphren, roi de la 4ème dynastie, fils de Khéops, régna de 2558 à 2553 av. J.C. et fit construire la pyramide éponyme.
 
 
DAME NOFERT
Page 8. Rassim Bey et Mortimer visitent les salles du musée des antiquités égyptiennes et voient les statues de Dame Nofert (ou Nofret) et de son mari le prince Rahotep. Statues en calcaire peint, 4ème dynastie, découvertes en 1871 à Meïdoum (au nord de la pyramide de Snéfrou).
 
 
HAROUN AL RACHID
Page 3 – Introduction. (766-809) – 5ème calife de la dynastie abbasside, il instaura une civilisation raffinée en étant le protecteur des savants et des arts. Connu par le conte des “Mille et Une Nuits” qui décrit sa cour.
 
 
KHEOPS (ou KHOUFOU)
Page 3 – Introduction. Fils du roi Snéfrou, il régna de 2590 à 2565 av. J.C. et fit élever la grande pyramide de Gizeh (appelée souvent par le nom de Khéops) dont la construction dura 20 ans et nécessita 20 000 ouvriers dans une véritable ville autour du chantier. Il ne reste du roi Khéops qu’une minuscule statuette d’ivoire de 5 cm de hauteur, exposée au Musée du Caire.
 
 
MANETHON
Page 3 – Introduction. Prêtre et historien égyptien (3ème siècle av. J.C.) de la ville de Sebennybos, il composa pour Ptolémée 1er, une histoire écrite en grec, Aegyptiaca, en trois livres, des pharaons, qu’il classa par dynasties. Son histoire de l’Egypte est basée sur les listes officielles royales, quelquefois déformées, et de traditions populaires, et est donc à prendre avec prudence, d’autant que son travail ne nous est parvenu que par des fragments, souvent déformés lors des retranscriptions. Toutefois sa division en dynasties est toujours utilisée par les égyptologues.
 
 
GASTON MASPERO
Cité page 9. Mortimer rappelle que c’est Maspéro qui a trouvé le bloc de calcaire recouvert de hiéroglyphes et Rassim Bey précise que ce bloc était encastré dans un mur de la mosquée du sultan Hassan.
 
 
Egyptologue français (1846-1916). Envoyé en 1880 en Égypte à la tête de la mission archéologique française, il sera également chargé du déménagement des Antiquités Egyptiennes dans le nouveau bâtiment inauguré en 1902, devenu le Musée Egyptien du Caire.
ROI MENES (ou MENI ou MENY)
Page 3 – Introduction. Forme grecque du nom Menei, cité par Hérodote et par Manéthon, il est le fondateur de la première dynastie (vers 3150 av.J.C) et le premier à porter la double couronne de Haute-Egypte et Basse-Egypte, le pschent.
 
 
PAATENEMHEB
Cité page 10. Mortimer lit la traduction des fragments de papyrus et le texte de Manéthon parle de Paatenemheb, Grand Prêtre et favori d’Akhénaton et il évoque le fait que la momie d’Akhénaton et son trésor funéraire n’ont pas été retrouvés.
 
 
CHARLES PIAZZI-SMITH
Cité page 9. Rassim Bey explique à Mortimer que certains chercheurs de mystères, dont Piazzi-Smith, ont cru que la grande Pyramide cachait une chambre secrète. Astronome écossais (1819-1900) qui avait créé la discipline de Pyramidologie et affirmait que tout était inscrit dans les caractéristiques de la pyramide de Khéops, jusqu’au jugement dernier qu’il voyait en 1936.
 
 
PTOLEMEE 1er
Page 3 – Introduction. A la mort d’Alexandre, ses successeurs partagent l’empire. L’un de ses généraux, Ptolémée (environ 360 av. J.C.), fils de Lagos, prit le pouvoir en Egypte sous le nom de Ptolémée 1er-Sôter (le Sauveur) et fonda la dynastie des Lagides. C’est lui qui demanda à Manéthon d’écrire l’histoire de l’Egypte.
 
 
SULTAN HASSAN
Cité page 8. Mortimer et Rassim Bey regardent un bloc de calcaire recouvert de hiéroglyphes. Il aurait été découvert par Gaston Maspéro dans un mur de la mosquée du sultan Hassan, et la traduction de son texte a toujours laissé les archéologues perplexes d’après Mortimer et Rassim.
 
 
La mosquée fut édifiée au Caire à partir de 1356 par le sultan Hassan-Nasir. Le complexe s’étend sur une surface de 7900 m2, sa longueur est de 155 m et le plus haut minaret s’élève à 81,6 m.
TOUT-ANKH-AMON (TOUTANKHAMON)
Cité page 11. Mortimer, enthousiasmé par l’allusion à une chambre d’Horus sur le papyrus de Manéthon, envisage déjà d’une découverte encore plus importante que le trésor de Tout-Ankh-Amon, contrairement à Rassim qui préfère rester circonspect.
 
 
Toutankhamon (1345 à 1327 av. J.C.), pharaon de la XVIIIème dynastie, se nommait Toutankhaton (Image vivante du dieu Amon) à sa naissance.Fils d’Akhenaton, il devint roi très jeune mais mourut à 19 ans ( paludisme sévère aggravé par des problèmes osseux, d’après les dernière études ADN) après avoir ramené la capitale à Memphis et pris le nom de Toutankhamon. Lorsque Howard Carter découvrit sa tombe en 1922, elle avait manifestement déjà été pillée mais il restait la plus grande partie du trésor, dont le fameux masque funéraire.
THOUTMES
Cité page 10. Mortimer lit la traduction des fragments de papyrus et le texte de Manéthon évoque le grand roi Thoutmès, qui aurait découvert un endroit secret. Abdul évoque également auprès d’Olrik la possibilité que Thoutmès IV ait découvert le passage reliant le Sphinx à la Grande Pyramide (page 23).
 
 
En fait, le grand-père d’Akhenaton est le roi Thoutmosis IV ou Thoutmès IV, (1401 à 1391 av. J.C) qui fit creuser sa tombe dans la vallée des Rois. Sa momie fut découverte dans la tombe d’Aménophis II.
TANITKARÂ
Page 25. Rassim explique à Mortimer que le docteur Grossgrabenstein, l’un des meilleurs égyptologues amateurs qu’il connaisse, vient d’obtenir un permis de fouilles pour le tombeau de Tanitakarâ. Lorsque Mortimer rencontre Grossgrabenstein sur les fouilles, il dit “…l’épouse de Shepseskaf”.
 
 
En fait, Shepseskaf, fils de Mykérinos, est un pharaon de la IVème dynastie qui a régné de 2472 à 2467 av. J.C. mais ses épouses s’appelaient Khentkaous I et Bounéfer, mais non Tanitkarâ. 


LE MYSTÈRE DE LA GRANDE PYRAMIDE – T2
HOREMHEB

Cité page 52. Le Cheikh Abdel Razek continue d’expliquer à Blake et Mortimer l’histoire de la chambre secrète et leur précise que le général Horemheb devenu pharaon, éleva Paatenemheb à la dignité de grand prête du temple d’Héliopolis.
 
 
Dernier pharaon de la XVIIIème dynastie, Horemheb (“Horus en fête) (dont les dates de naissance et de mort sont très imprécises, environ 1323/1292 av. J.C.), ancien général des armées et proche d’Akhénaton, aide d’abord le jeune Toutankhamon, puis après le régne très court du grand-prête Aÿ, devient roi. Epoux de la sœur de Néfertiti, grand administrateur, il réorganisa le pays et continua le rétablissement du culte d’Amon.
HITTITES
Page 49. Abdel Razek fait revivre à Blake et Mortimer l’histoire du règne d’Akhénaton et leur montre un personnage venant supplier le pharaon d’intervenir pour les villes alliées attaquées par les Hittites.
 
 
Le nom “Hittites” recouvre trois peuples parlant des langues indo-européennes qui viendront dominer les peuples d’Asie Mineure, dont les Hattis qui leur donnèrent leur nom. Cette civilisation disparut vers le VIIIème s. av. J.C.
RIB-ADDI
Cité page 39. Le Cheik Abdel Razek fait revivre devant les yeux de Blake et Mortimer les images de l’époque d’Akhénaton et Rib-Addi est évoqué.
 
 
Premier roi connu de Byblos, ancienne ville de Phénicie, (vers 1345/1455 av. J.C.) il est le vassal de l’empire Egyptien, et à ce titre écrivit de nombreuses fois à Akhénation, notamment pour implorer son aide contre son frère Rapih-Ili qui l’avait détrôné. 
 
 


LA MARQUE JAUNE
ROYAL FUSILIERS

La ronde des Royal Fusiliers inspecte les sentinelles (page 5) qui gardent les joyaux de la Couronne d’Angleterre, conservés dans l’enceinte de la Tour de Londres, à la Wakefield Tower.
 
 
Le régiment d’infanterie des Royal Fusiliers a été fondé en 1685 par Lord George Dartmouth. La plume qui orne leurs chapeaux date de 1778. Le régiment avait comme siège la Tour de Londres. C’est d’ailleurs là que se trouve maintenant le musée qui lui est consacré, à la Tour Hamlet.
YEOMEN
Les Yeoman Warders (appelés aussi “Beefeaters” - “Mangeurs de bœuf”) sont revêtus du costume Tudor rouge et noir, orné des initiales G et R pour le roi George VI.
 
 
Or l’avènement de sa fille Elizabeth avait eu lieu dès le décès de George VI, le 6 février 1952, et son couronnement le 2 juin 1953. Si l’aventure de “La Marque Jaune” est censée se passer en décembre 1953 (et se terminer le jour de Noël), les initiales auraient déjà dû être E II R pour “Elizabeth II Regina” (mais les uniformes n’avaient peut-être pas encore été modifiés ). 


L’ÉNIGME DE L’ATLANTIDE
PLATON

L’introduction de l’histoire rappelle que l’île de Sao Miguel, dans les Açores, est considéré depuis l’antiquité comme l’un des sommets du continent disparu de l’Atlantide (cité page 3).
 
 
Platon est un philosophe de l’aristocratie athénienne, env. 427 à 347 av. J.C., disciple de Socrate. Ili a eu une influence décisive sur toute la philosophie. Fonda l’Académie, première école de philosophie. Auteur des Dialogues, et Lettres, il parla de l’Atlantide, cette civilisation dont il situe la fin vers 9500 ans av. JC., dans le Timée et le Critias. 
 
 


S.O.S. METEORES
GASTON PLANTE

Cité page 53. Physicien français (1834-1889) qui a mis au point la batterie au plomb et la machine Rhéostatique afin d’obtenir de très hauts voltages. Il souhaitait réaliser un appareil permettant de stocker l’électricité.
 
 
   



LE PIÈGE DIABOLIQUE
PRINCE NOIR

Cité page 16. Edouard Plantagenet (1330-1376), prince de Galles, fils du roi d’Angleterre Edouard III. Son surnom viendrait de la couleur de son armure, noire à partir du massacre des chevaliers français qu’il avait autorisé lors de la bataille de Crécy en 1346. C’est son fils qui succèdera à Edouard III.
 
 
  
 
 


L’AFFAIRE DU COLLIER
ELISABETH II

Citée page 3. Née le 21 avril 1926 à Londres, elle est la reine d’Angleterre et chef du Commonwealth depuis le 6 février 1952.
 
 
MARIE-ANTOINETTE
Citée page 3. Princesse autrichienne née en 1755 et guillotinée le 16 octobre 1793, épouse du dauphin Louis, futur Louis XVI. L’affaire du collier éclate en juillet 1785 lorsque le cardinal de Rohan, voulant obtenir l’amité de la reine, achète en son nom, sur la demande de la “comtesse de la Motte”, en fait une aventurière, un collier de diamants d’un million et demi de livres. La reine n’est au courant de rien, mais le scandale éclate lorsque les bijoutiers réclament la somme. Le roi demande un procès au Parlement qui condamnera la fausse comtesse de la Motte, et acquittera le naïf cardinal de Rohan. Malheureusement l’histoire va se répandre au détriment de la Reine qui sera calomniée et ajoutera à son impopularité.
 
 
PORTIER DU VAL DE GRACE
Cité page 41. Fontaine, l’un des policiers, qui descend dans les galeries des carrières avec Pradier, Blake et Mortimer, rappelle le souvenir du portier du Val de Grâce.
 
 
Il s’agit de Philibert Aspairt qui le 3 novembre 1793 se glissa dans les carrières sous le Val de Grâce pour rejoindre le caveau des Chartreux où était entreposée leur liqueur. Perdu dans le dédale des galeries, il y mourut et son corps fut retrouvé 11 ans plus tard, à quelques mètres du caveau. 


L’AFFAIRE FRANCIS BLAKE
ANCIENS DU 3E SCOTTISH RIFLES

Page 46. Groupe d’hommes qui attendent Mortimer, conduit par le sergent retraité Ian Cameron, pour l’emmener en camion jusqu’aux plateaux des Upper Highlands. Parmi les régiments d’infanterie écossais, “The Cameronians” (1881-1968) était le seul régimenr “Rifles”.
 
 
BOBBIES
Page 11. Deux “bobbies” sont en faction devant le domicile de Mortimer lorsqu’il y arrive, emmené par deux policiers qui lui ont appris que Kendall l’y attend. Bobby : surnom des policiers londoniens d’après le diminutif de Sir Robert (Bobby) Peel qui avait fait adopter le “Metropolitan Police Act” au Parlement en 1829.
 
 
 
 
 


LA MACHINATION VORONOV
JOSEPH STALINE

Cité page 17. L’ambasseur britannique Lord Greymouth raconte à Mortimer et son assistant que Staline, exaspéré de voir le drapeau anglais en face du Kremin, avait en vain proposé d’autres locaux aux anglais.
 
 
Homme politique soviétique né en Géorgie (1879)1953), Staline fut Secrétaire général du parti communiste russe de 1922 à 1953 et dirigea le pays en dictateur. Régime totalitaire avec culte de la personnalité, marqué par la nationalisation intégrale des terres, l’envoi aux camps de travail dits “goulags” de millions de personnes et déplacements de populations.
PORTRAITS
Pages 7-8-40. Dans le bureau du Dr Voronov sont placés sur les murs des photos encadrées des principaux chefs russes. On reconnaît ainsi un portrait de STALINE (page 6 - case 9), de LENINE et de KARL MARX (page 7 – case 1), d’un militaire (page 7 – case 6).
 
 
 


L’ÉTRANGE RENDEZ-VOUS
GEORGE ADAMSKI

Cité page 18. Le Dr Kaufman relate à Mortimer sa rencontre avec George Adamski qui affirmait avoir êté invité à entrer dans une soucoupe volante le 20 novembre 1952.
 
 
George Adamski a réellment existé (1891-1965) et a divisé les foules en pro-Adamski persuadés qu’il avait été contacté par les occupants d’ovnis et les anti-Adamski persuadés qu’il s’agissait d’un mystificateur très doué.
ALEXANDRE LE GRAND
Cité page 41. (356-323), fils de Philippe II de Macédoine, roi à 20 ans et mort à 33 ans, Alexandre conquit la Grèce, l’empire Perse, et alla jusqu’en Inde.
 
 
ATTILA
Cité page 41. Le docteur Z’ong cite à Mortimer les conquérants de l’Histoire qu’ils n’ont pas retenus comme chef de guerre planétaire, dont Attila. Roi des Huns, peuple des steppes établi dans la plaine du Danube, il régna de 434 à 453.
 
 
CHEVALIER DES CROISADES
Cité page 40. Pèlerinages armés, prêchés par le Pape pour délivrer et protéger le tombeau du Christ, les croisades seront au nombre de neuf et s’étendront du 11ème siècle (1098 : conquête de Jérusalem) au 13ème siècle (1291 : St Jean d’Acre est reprise par les Musulmans, puis les villes de Tyr, Sidon et Beyrouth).
 
 
ALBERT EINSTEIN
Cité page 18. Lors de leur conversation sur la possibie existence de vie extraterrestre, le Dr kaufman évoque la planète Pluton qui pourrait servir de base relais à des visiteurs plus éloignés, et Mortimer rappelle la théorie de la courbure de l’espace-temps d’Albert Einstein.
 
 
Physicien américain d’origine allemande (1879-1955), prix Nobel de physique en 1921, Albert Einstein est très connu pour ses théories sur la relativité restreinte et générale et sa fameuse équation E=mc2.
GLADIATEUR ROMAIN
Cité page 40. Le professeur Z’ong explique à Mortimer leurs échecs successifs au début des expériences de rayons pour ramener des hommes de leur passé. Ainsi d’un gladiateur romain mort en arrivant.
 
 
La plupart des gladiateurs étaient des esclaves qui pouvaient être affranchis en cas de victoire, mais aussi des hommes libres pour raisons financières. Dans les combats étaient envoyés également des prisonniers de guerre ou des criminels qui devaient s’entre-tuer jusqu’au dernier, et des Chrétiens martyrisés pour leur foi. Suivant leur équipement de combat, les gladiateurs étaient partagés en Samnite, Rétiaire, Thrace, Oplomque, Myrmillon.
HITLER
Cité page 41. Le docteur Z’ong cite à Mortimer les conquérants de l’Histoire qu’ils n’ont pas retenus comme chef de guerre planétaire, dont Hitler.
 
 
Homme politique allemand. (Né en Autriche en 1889, se suicide en 1945). Chancelier du Reich en 1933, puis Président en 1934 prend le titre de Fürher. Responsable de la seconde guerre mondiale et organisateur de crimes contre l’humanité et génocides.
HOMME DE NEANDERTAL
Cité page 40. Le professeur Z’ong explique à Mortimer leurs échecs successifs au début des expériences de rayons pour ramener des hommes de leur passé. Ainsi d’un homme de Neandertal mort en arrivant. Homo neanderthalensis : l’homme de Néandertal a occupé l’Eurasie vers - 200 000 ans avant de disparaître à partir de – 28 000 ans. Les causes de son extinction relèvent certainement de plusieurs facteurs.
 
 
NAPOLEON 1er
Cité page 41. Le docteur Z’ong cite à Mortimer les conquérants de l’Histoire qu’ils n’ont pas retenus comme chef de guerre planétaire, dont Napoléon 1er.
 
 
1769-1821 : Né à Ajaccio, après de brillants résultats militaires, il prend le pouvoir en 1789 puis est sacré empereur des Français le 2 décembre 1804. Vaincu par une coalition militaire contre la France, Napoléon est exilé sur l’ile de Ste Hélène où il meurt.
ONEIDAS
Cités page 3. Tribu indienne, alliée des Insurgents. Ils massacrent les rescapés britanniques sauf le tambour et deux hommes qui s’échappent (page 4). Les Oneidas font partie du peuple Iroquois.
 
 
RESCAPES DU 62nd WILTSHIRE REGIMENT
Page 3. Une vingtaine d’hommes de ce régiment a été séparée des troupes britanniques, les “Habits Rouges”, après la défaite anglaise de Saratoga et erre dans les forêts des monts Adirondacks, sous les ordres du major Lachlan Macquarrie. Après la disparition inexpliquée du major, ils seront exterminés par les Onédias et seuls le tambour et deux hommes en réchappent.
 
 
62nd Wiltshire Regiment : à l’origine une des quatre compagnies du 4ème Régiment à pied, devenu indépendant sous le nom de 62nd Wiltshire Regiment à pied en 1758 jusqu’à sa fusion en 1881 avec le 99ème Régiment du duc d’Edimbourg.
SOLDAT DE RAMSES II
Cité page 40. Le professeur Z’ong explique à Mortimer leurs échecs successifs au début des expériences de rayons pour ramener des hommes de leur passé. Ainsi d’un soldat de Ramsès II mort en arrivant. Ramsès II : fils de Séthi 1er, troisième pharaon de la XIXème dynastie, il règnera jusqu’à 90 ans.
 
 
PROFESSEUR EDWARD TELLER
Cité page 52. Au siège de la SUFOS, au cours d’un “conseil de guerre” , surgit l’idée exprimée par John Calloways que Basam Damdu et le Dr Z’ong veulent s’emparer des bombes H et de la réserve de plutonium qui vont être transportées.
 
 
Physicien américain né à Budapest (1908-2003), Teller est considéré comme le père de la bombe à hydrogène. Le premier essai secret eut lieu en novembre 1952 sur l’atoll Eniwetok, dans les îles Marshall, mais par suite de dissenssions, Teller n’assistera pas directement à l’essai. 
 
 


LES SARCOPHAGES DU 6E CONTINENT - T1
AÇOKA

Page 4. Açoka (ou Ashoka ou Asoka) a réellement existé. De la dynastie des Maurya, il régna (en 264 av. J.C.) sur le royaume de Magadha, capitale Pataliputra (actuellement Patna). Après la guerre meurtrière du Kalinga, il changea de vie en refusant désormais toute violence qu’elle soit faite aux hommes ou aux animaux.
 
 
DYNASTIE DES MAURYA
Citée page 4. Dynastie dotée de pouvoirs extraordinaires dont fait partie l’empereur Açoka, mort 2200 ans auparavant. La dynastie des Maurya a vraiment existé et Açoka, (ou Ashoka, ou Asoka) en était le troisième roi.
 
 
INTOUCHABLE
Cité page 10. Les Intouchables étaient l’ensemble des personnes exclues du système des castes qui régissait la société indienne, et étaient chargées des tâches les plus ingrates. Le système des castes a été aboli en 1965 et la situation des Intouchables s’est lentement améliorée.
 
 
MAHATMA GANDI
Page 9. Né en 1869 et assassiné à New Delhi le 30 janvier 1948, cet avocat fut un dirigeant politique de l’Inde, adepte de la résistance par la non-violence, qui conduisit l’Inde à l’indépendance. “Mahatma” signifie “grande âme”.
 
 
WATUSI
Page 41. Ethnie africaine et également danse. Des Congolais avaient effectivement été invités à l’exposition universelle de Bruxelles.
 
 
 
LES SARCOPHAGES DU 6E CONTINENT – T2
BAUDOUIN I DE BELGIQUE

Cité page 55. Il prononce le discours d’ouverture de l’exposition universelle le 17 avril 1958 (page 56). Né en 1930 - Roi des Belges de 1951 à 1993, date de son décès. Marié à la reine Fabiola.
 
 
PRINCE ALBERT
Cité page 55. Né en 1934. (roi des Belges depuis 1993 et frère du roi Baudouin I)
 
 
 
 
 


LE SANCTUAIRE DU GONDWANA
ALFRED WEGENER

Cité page 18. Géophysicien allemand qui parla le premier en 1912 de la théorie de la séparation des continents, séparation du continent unique appelé Gondwana.
 
 
   



LA MALÉDICTION DES TRENTE DENIERS - T1
AGAMEMNON

Cité page 36. Roi d’Argos et de Mycènes, frère de Ménélas.
 
 
Pour reprendre Hélène, sa belle-sœur, enlevée par Paris, prince de Troie, Agamemnon est élu chef de l’armée grecque. Epoux de Clytemnestre, qui ne lui pardonnera pas le sacrifice de leur fille Iphigénie (des versions différentes existent) pour obtenir des dieux des vents favorables, il reviendra à Mycènes six ans plus tard, après la chute de Troie, en compagnie de sa favorite, la prophétesse Cassandre, fille de Priam, roi de Troie. Il sera alors poignardé par Clytemnestre, meurtre vengé par leur fils Oreste.
ARGONAUTES
Cités page 36. Les 50 compagnons grecs de Jason lors de l’expédition de la Toison d’Or (Voir Jason).
 
 
JASON
Cité page 36. Héros de la mythologie grecque. Pour détourner le vrai prétendant au trône qu’il a usurpé, le roi Pélias promet à Jason de lui rendre la couronne s’il rapporte la Toison d’Or de Colchide, toison d’un bélier consacré au dieu Arès et gardé par un dragon. Avec 50 compagnons venus de toute la Grèce – les Argonautes – Jason part sur le navire Argo. Au terme de nombreuses épreuves et aidé par Médée, qu’il épouse, Jason revient et découvre que son père a été tué par Pélias. Quelques années après il délaisse sa femme, Médée, qui tue sa rivale, met à mort ses propres enfants et s'enfuit. Jason finit par monter sur le trône.
 
 
CONSTANTIN 1er
Cité page 30. (272-337) – Proclamé empereur romain par ses légions en 306. Il fonda une nouvelle capitale, Constantinople, et instaura la liberté de culte par l’édit de Milan (313). Il fut le premier empereur romain à se convertir au christianisme.
 
 
DOMITIEN
Cité page 29. Fils de Vespasien, Domitien (51-96) devient empereur en 81. Il reprit les persécutions contre les chrétiens qui avaient été relativement épargnés sous le règne de Vespasien et de Titus.
 
 
FLAVIUS JOSEPHE
Cité page 37. (37 – 100). Joseph Ben Matthias le Prêtre, connu sous le nom de Flavius Josephe, est un historien romain d’origine juive. Né à Jérusalem, témoin de la desctruction du Temple, il acquit la citoyenneté romaine en 71 et a laissé quatre ouvrages importants pour comprendre l’histoire d’Israël et romaine de cette époque : La guerre des Juifs – Les antiquités judaïques – Autobiographie – Contre Appion.
 
 
GRANDS PRETRES
Cités page 25. Dans les manuscrits trouvés, il est relaté que Judas s’est confessé avant de mourir à Nicodemus et a avoué avoir livré Jésus aux Romains, sur l’instigation des grands prêtres du Temple de Jérusalem, pour trente pièces d’argent.
 
 
A l’époque de Jésus, la famille du Grand Prêtre Hanan (Anne) et son gendre Caïphe, avait une grande influence. C’est devant eux que Jésus comparut après son arrestation et ils participèrent à son accusation.
HEINRICH HIMMLER
Cité page 22. 1900 – 1945 (suicide à Lüneburg). Chef de la Reichsführer SS et des polices allemandes pendant la Seconde Guerre Mondiale, il avait toute autorité sur les camps de concentration et d’extermination allemands et oeuvrait pour la “solution finale”.
 
 
ADOLF HITLER
Cité page 22. Homme politique allemand. (Né en Autriche en 1889, se suicide en 1945). Chancelier du Reich en 1933, puis Président en 1934 prend le titre de Fürher. Responsable de la seconde guerre mondiale et organisateur de crimes contre l’humanité et génocides.
 
 
ISCARIOTE
Cité page 36. Voir JUDAS. Eleni donne à Mortimer trois hypothèses pour le surnom de Judas, le douzième apôtre de Jésus :
• Homme de Kériot (ish qeriyyot), village du sud de la Judée, alors que les autres apôtres étaient galiléens.
• Ce nom découlerait du latin “sicarii” = homme au couteau (en grec “ho ishariôtis”), terme qui désignait les Zélotes, opposants à l’occupation romaine.
• Ce nom viendrait du mot araméen “ishqarya” qui veut “faux”, terme qui aurait été attribué postérieurement pour sa trahison.
 
 
L’origine du surnom est en fait une affaire de commentateurs bibliques et d’historiens. Un des apôtres (Simon) est nommément désigné comme Zélote. “Sicarii” est un pluriel et homme au couteau serait plutôt “sicarius”.
JESUS
Cité page 24. Juif de Galilée (Judée), originaire de Nazareth – pour les Chrétiens, Jésus-Christ, Messie et Fils de Dieu - né entre l’an VI et l’an I avant notre ère. Vers l’âge de 30 ans, il mena pendant environ trois ans une vie de prédicateur itinérant délivrant des enseignements, discours aux foules et guérisons, accompagné par douze hommes, appelés apôtres.
 
 
Il fut arrêté et condamné à la crucifixion par Ponce-Pilate, gouverneur de Judée, à la demande de certains grands-prêtres.
JUDAS ISCARIOTE
Cité page 24. Judas, fils de Simon, douzième apôtre de Jésus, alla proposer aux Grands prêtres de livrer Jésus contre trente pièces d’argent (Evangile de Jean 13,2).
 
 
Contrairement à ce que dit Mortimer, l’évangéliste Marc ne donne pas de raison à la traîtrise de Judas. Ce sont Luc (22,3) : “…Satan entra en Judas” et Jean (13,2 : “..alors que le diable avait mis au cœur de Judas Iscariote, fils de Simon, le dessein de le (Jésus) livrer…” qui évoquent Satan.Seuls l’Evangile de Matthieu et les Actes des Apôtres (attribués à Luc) parlent de ce qui lui arriva par la suite : il (Judas) “jeta l’argent dans le Sanctuaire et alla se pendre…les Grands prêtres ramassèrent l’argent…et achetèrent le champ du potier pour la sépulture des étrangers” (Evangile de Matthieu 27, 3,10), et “(Judas) …après avoir acquis un champ du salaire de son forfait est tombé la tête en avant, a éclaté par le milieu… ce champ a été appelé le champ du sang” (Ac 1, 17-20).L’hypothèse choisie dans cet album de l’errance de Judas pendant des années rappelle évidemment la légende du “Juif errant”. Jean Van Hamme a déjà évoqué cette somme symbolique de 30 pièces d’argent : dans le tome 27 “Le Barbare” des aventures de Thorgal, celui-ci ainsi que Tiago sont achetés comme esclaves, après marchandage, pour la somme de 30 pièces d’argent…

LEON III
Cité page 30. (750-816). Elu pape le 26 décembre 795, il couronna Charlemagne en l’an 800. Canonisé en 1673.
 
 
LIVIA
Citée page 29. (55 av. JC – 29 après JC). Elle épouse d’abord Tiberius Claudius Nero dont elle a deux fils, Tibère et Drusus. Elle divorce pour épouser Octave, le futur empereur Auguste, qui adopte Tibère (qui sera son successeur).
 
 
LUC
Cité page 25. Médecin, compagnon de l’apôtre Paul, considéré comme l’auteur du troisième Evangile de Jésus de Nazareth. Les Actes des Apôtres sont également attribués à Luc.
 
 
MATTHIEU
Cité page 25. L’un des douze apôtres de Jésus de Nazareth ; l’un des quatre évangiles canoniques du Nouveau Testament lui est attribué.
 
 
NERON (Lucius Domitius Claudius Nero)
Cité page 24. 15/12/ 37 – 11/6/ 68 – Neveu de l’empeur Caligula. Empereur des Romains en 54 à 17 ans. Après le grand incendie de Rome en juillet 64, qui dura plusieurs jours, la rumeur accuse Néron d’en être l’auteur ; celui-ci oriente la responsabilité vers les chrétiens et lance des persécutions contre eux. Démis par le Sénat, Néron se suicide en 68.
 
 
NAZIS
Page 39. Partisans du national-socialisme, idéologie du parti NSDAP fondé en Allemagne en 1920 sur une hiérarchie des races. Voir Hitler.
 
 
NICODEMUS (ou NICODEMOS)
Cité page 24. Chef d’un groupe de chrétiens fuyant les persécutions et ayant trouvé refuge dans une grotte, sur une des îles de la mer Egée en l’an 64. Dans l’Evangile de Jean, on trouve un notable pharisien, disciple de Jésus, cité plusieurs fois.
 
 
PONCE PILATE
Cité page 26. ? – 39 après JC par suicide ou assassinat à Vienne, Gaule, où il avait été exilé par Caligula). Markopoulos rappelle à Mortimer que Jésus avait été livré à Ponce Pilate, “procurateur” de Judée, qui après avoir hésité, le fit crucifier. Ponce Pilate était en fait “gouverneur” (titre qui incluait la fonction de procurateur) romain de l’Idumée, de la Judée, de la Samarie et de la Galilée, régions sous domination romaine, à l’époque de l’empereur Tibère.
 
 
SABELLIUS
Cité page 30. Cité par Belioukan à Olrik : romain converti ayant fui en Asie Mineure et a fait brièvement mention des écrits et du reliquaire de Nicodemusqu’il possède, en 217. Béatifié comme martyr de la Foi par le pape Léon III en 842.
 
 
SICARII
Cités page 37. Pluriel du mot latin “sicarius” qui a donné le mot “sicaire”, surnom donné aux Zélotes en raison du petit couteau qu’ils portaient, dissimulé sous un manteau, pour attaquer au dernier moment leur ennemi. Voir ZELOTES
 
 
ZELOTES
Cités page 37. Partisans du galiléen Judas (ne pas confondre avec le Judas des Evangiles), originaire du Golan (environ fin du 1er s. avant JC) qui déclencha une rébellion contre le légat d’Auguste et fut exécuté en l’an VI. Les Zélotes prônaient l’action par la violence contre l’occupant romain et jouèrent un rôle important lors de la défaite tragique de Massada en 73. Parfois appelés aussi “sicaires” du nom du poignard qu’ils portaient dissimulé sous un manteau pour attaquer au dernier moment leur ennemi.
 
 
Un des apôtres (Simon) est nommément désigné comme Zélote, et Judas Iscariote pourrait être également un Zélote.
TIBERE (Tiberius Claudius Nero)
Cité page 26. (Né à Rome le 16 novembre 42 av. JC, décédé le 16 mars 37 après JC) – Adopté par Auguste. Empereur romain à partir de 14 après JC – Sur le denier trouvé par le jeune berger, figure la mention “Pontifex maximus” (Grand Pontife).
 
 


Ludovic Gombert. Textes et recherches.

L'actualité de la bd est a jour tous les jours !

« Les plus grandes aventures sont intérieures. » Hergé

~~~~
tournesol - Red - Tournesol23 - tourn'


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Contact Facebook Twitter
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:54 (2017)    Sujet du message: LES PERSONNAGES RÉELS DANS LES ALBUMS

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Le contenu "sponsorisé" publicitaire ci-dessus est imposé par l'hébergeur, Phylactères vous remercie de votre compréhension.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Phylactères Index du Forum ->
   Blake et Mortimer
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Inscription & Connexion
Nom d’utilisateur:    Mot de passe:      Se connecter automatiquement à chaque visite    
S'inscrire sur Phylacteres.fr



© CRAZY GAME / PHYLACTERES PRODUCTION 2012-2016, TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE INTERDITE
contact@phylacteres.fr
Toutes les images incluses dans ces pages sont la propriété exclusive de leurs auteurs, ayant droits et/ou éditeurs. Elles ne sont ici qu'a titre de référence ou d'illustration. Si les propriétaires le désirent, elles seront retirées.
Design réalisé par Yann Bke. Bannière de Ferdinand Lu.



Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation