48H   48H   FORUM
Forum BD Phylacteres
  TV
Phylacteres
RADIO  
  Phylacteres






Phylactères Index du Forum
Phylactères Index du ForumRechercherFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Inscription & Connexion
Nom d’utilisateur:    Mot de passe:      Se connecter automatiquement à chaque visite    
S'inscrire sur Phylacteres.fr


Les jeux de mots dans Astérix !


 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Phylactères Index du Forum -> D'autres horizons du 9eme art -> Dossiers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tournesol (red)
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2013
Messages: 1 634
Loisirs: Bande dessinée
Masculin
Point(s) Phylactères: 3 270
Moyenne de points: 2,00

MessagePosté le: Mar 24 Sep - 18:23 (2013)    Sujet du message: Les jeux de mots dans Astérix ! Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Friands de jeux de mots, les auteurs d’Astérix en ont truffé les albums, semant des petites pépites de trouvaille et d’humour, au gré des aventures de nos héros gaulois ! Qu’ils aient été imaginés pour les noms des personnages ou pour rajouter au comique d’une scène, ils permettent différents niveaux de lecture ! Et c’est probablement une des raisons qui explique le large lectorat de la série la plus traduite dans le monde ! Chacun, de 8 à 88 ans, y trouve son compte de gags et d’humour ! Voici un aperçu…


(Lég.) Pour ajouter au ridicule des romains, ou des pirates, un bon mot est toujours de rigueur ! ©DR
1 - Le nom des personnages : 
Qu’ils soient gaulois ou romains, ou tout simplement étrangers, les noms des personnages sont le plus souvent élaborés pour former des jeux de mots ! Les plus célèbres d’entre tous, bien sûr, sont nos irréductibles héros gaulois : «Astérix», évoque le signe typographique « astérisque »qui renvoie à une note de bas de page, Obélix , lui, est inspiré des monuments égyptiens « l’Obélisque » et enfin «Idéfix» («idée fixe ») a été imaginé par 5 lecteurs de Pilote, à l’occasion d’un concours organisé par les auteurs !


 (Lég.) « La Zizanie », 1970, p.18. ©DR
Les autres personnages du village ne sont pas non plus en reste ! Le nom du vieil Agecanonix est  ainsi basé sur l’expression « âge canonique », en hommage à ses 93 printemps ! Construit suivant cette même idée, le nom du druide Panoramix évoque une vue ou un angle « panoramique » (peut être en référence à sa largeur d’esprit), et le patronyme d’Assurancetourix, le barde au talent (très !) contesté, fait référence à une « assurance tous risques » - sans doute celle à laquelle nos amis gaulois devraient souscrire lorsque le mélomane impénitent commence à chanter ! 


(Lég.) Panoramix, le druide à la vision large ! (« Le Combat des chefs », 1966, p.19). ©DR
Marchande de poisson et femme d’Ordralfabétix, le nom de Ielosubmarine apparaît pour la première fois dans Astérix en Hispanie (1969) et fait explicitement référence à « Yellow Submarine », célèbre chanson des Beatles - déjà parodiés dans « Astérix et les Bretons » -, datant de 1966. Sans compter qu’un nom qui évoque la mer, pour une vendeuse de poisson, cela s’impose, non ?


(Lég.) « Ielosubmarine » (« Astérix en Hispanie », 1969, p.20). ©DR
Autre exemple de personnage dont le nom est basé sur un jeu de mot : César Labeldecadix, rencontré dans Le Tour de Gaule d’Astérix (1965), puis dans Astérix en Corse (1973), qui fait référence à l’opérette « La Belle de Cadix », créée par Raymond Vincy et Marc-Cab en 1938, avant d’être adaptée au cinéma en 1953 ! Notons aussi, pour ne citer que lui, le chef du village Corse Ocatarinetabellatchitchix, dont le nom reprend une partie des paroles de la fameuse chanson de Tino Rossi, originaire lui aussi de l’île de beauté : « Ô Catarineta bella Tchi-tchi » !


(Lég.) « Ocatarinetabellatchitchix », ocatarinetta quoi? tchitchix ! (« Astérix en Corse », 1973, p. 14). ©DR
Imaginés sur le même principe que ceux des gaulois, les noms des personnages romains n’échappent pas à la règle ! Ainsi Caius Marcheopus (« marché aux puces »), Caius Roideprus (« roi de Prusse »), Gracchus Garovirus (« gare au virus »), Gracchus Pleindastus (« plein d’astuce ») ou Julius Humérus (« humérus » le nom de l’os qui constitue le squelette du bras !) nous amusent autant par leurs déboires que par la signification de leurs patronymes ! 
Quelques exemples en image :
 

(Lég.) Caius Marcheopus (« Astérix le gaulois », 1961, p.28). ©DR


(Lég.) Caius Roideprus (« Astérix chez les Bretons », 1966, p.19). ©DR

(Lég.) Gracchus Garovirus (« Astérix chez les Helvètes », 1970, p.47). ©DR

(Lég.)Gracchus Pleidastus (« La Serpe d’or », 1962, p.20). ©DR
Camps assiégeant notre fameux village d’irréductibles, les noms des sites où résident les soldats romains prêtent aussi à sourire, et rajoutent au ridicule de ces pauvres garnisons, souvent malmenées par nos héros. Babaorum (« Baba au rhum »), Petibonum (« Petit Bonhomme »), Laudanum (qui est aussi le nom d’un médicament pour traiter les diarrhées aiguës et chroniques) ou encore Aquarium (nul besoin de traduction pour celui-ci), siègent ainsi autour du village de nos Gaulois ! 
 

(Lég.) Les camps romains entourant notre village gaulois ! ©DR
On retrouve ce même phénomène pour les noms des camps romains fortifiés implantés en Corse : Jolimum (« Jolie Môme »), Chouingum (« Chewig-gum »), Mercurocrum (« Mercurochrome »), Tartopum (« Tarte aux pommes »), Oncletum (« Oncle Tom ») … et bien d’autres ! (cf. Astérix en Corse).
« Il y a en Gaule quelques garnisons désoeuvrées… Tartopum par exemple.
- Babaorum, vous voulez dire, Ô César. » (Astérix en Hispanie, p. 8).


(Lég.) « Astérix en Hispanie » p. 8). ©DR

2 - Les jeux de mots de situation : 
Au fil des aventures de nos gaulois préférés, les auteurs, amateurs de bons mots, jouent avec les doubles sens, les homonymes, où les sonorités, pour glisser de nombreux jeux de mots à nos héros, qui n’en deviennent que plus spirituels ! Nos inséparables amis, bons vivants et toujours prompts à s’amuser (souvent au détriment des romains !) ne manquent ainsi pas une occasion de jouer avec les mots, ajoutant une pointe d’humour supplémentaire à certaines scènes ! 
« Mais c’est moi qui commande ici ! La pause ! La pause, quoi !
- Pause toujours ! Nous, on continue ! » (Astérix Légionnaire, p. 30).
« Pause toujours ! » déclare Astérix au centurion Hotelterminus, jouant avec l’expression « Cause toujours ! ». Non seulement nos gaulois marquent leur désaccord avec celui qui dirige la légion qu’ils ont (provisoirement) intégré, mais ce trait d’humour accentue encore leur désinvolture… pour le plus grand plaisir des lecteurs !


(Lég.) « Pause toujours ! » (« Astérix légionnaire », 1967, p.30). ©DR
Comme son meilleur ami, Obélix ne résiste pas, lui non plus, à égrener, au fil de leurs différents voyages et aventures, quelques jeux de mots. Fier de certaines trouvailles, il n’hésite d’ailleurs pas à se répéter… ce que ne manque pas de lui faire remarquer Astérix !
« Nous sommes gaulois et nous sommes chez nous ! Rentrez chez vous sans laisser de Thraces derrière vous » (La Grande Traversée, p. 26).
 

(Lég.) Jeu de mot entre les « Thraces », (peuple indo-européen) et les traces de pas ! (« La Grande Traversée », 1975, p. 26). ©DR
Nos auteurs glissent également des jeux de mots dans le discours du druide Panoramix, homme de science et d’esprit, qui déclare la nature « cornélienne » d’un problème (Cf. Le Domaine des Dieux). Fine allusion aux corneilles de la forêt et au célèbre dramaturge Pierre Corneille, initiateur du « dilemme cornélien » (c’est-à-dire un vif conflit entre sentiment et devoir), il s’agit ici, pour nos héros, de trancher : empêcher les romains d’arracher les arbres de la forêt ou laisser les esclaves finir leur travail pour pouvoir être affranchis, telle est la question ! 
 

 (Lég.) « Le Domaine des Dieux », 1971, p. 25). ©DR
 Mais les gaulois que nous connaissons bien ne sont pas les seuls à s’essayer à ce difficile exercice. Nombreux sont les autres personnages, croisés au fil des albums, qui tentent une amusante pirouette sémantique ! A bord de la galère qui conduit nos héros, au rythme des rameurs, rejoindre Tragicomix en Afrique, un légionnaire belge d’humeur badine et fraîchement enrôlé dans la « 1ère légion, 3ème cohorte, 2ème manipule, 1ère centurie » annonce fièrement que « tous les chemins mènent à rame » sur le modèle de l’expression bien connue « Tous les chemins mènent à Rome ».
« Tous les chemins mènent à rame… à rame…ça c’est un bon mot… à rame ! » (Astérix légionnaire, p.34).
 

(Lég.) Jeux de mot sur galère romaine ! (« Astérix légionnaire », 1967, p. 34). ©DR
On ne peux évoquer les jeux de mots sans évoquer celui-ci, désormais célèbre : un touriste gaulois, sur le chemin des vacances à destination d’Hispanie explique à nos gaulois que « tous les étés, les ibères (les espagnols) deviennent plus rudes (en affaires) », détournant l’expression « les hivers deviennent plus rudes » !
« Tous les étés, les Ibères deviennent plus rudes ! » (Astérix en Hispanie, p.27).

(Lég.) « Astérix en Hispanie », 1969, p. 27. ©DR

3 - Les romains entre-eux :
Toujours prompts à semer des embûches sur la route de nos amis gaulois, (et à récolter des baffes en retour), nos romains n’en gardent pas moins leur sens de l’humour ! Envoyés en Egypte pour retarder les travaux du palais réclamé par la Reine Cléopâtre, un soldat joue avec l’expression « rire à gorge déployée »…sans succès ! Son jeu de mots ne semble pas très apprécié par son collègue de régiment qui, lui, frise la crise de nerfs ! 

(Lég.) « Astérix et Cléopâtre », 1965, p.39. ©DR
Ces facéties latines contribuent à rendre les soldats romains plus sympathiques (et parfois un peu ridicules !) comme le prouve ce détachement de légionnaires déguisés en bosquet, partis dans la forêt pour enlever Panoramix, et déclinant en chemin tous les jeux de mots  possibles en rapport avec leur camouflage… Jeux de mots qui ne semblent pas être appréciés à l’unanimité !
« Assez de jeux de mots pénibles. Nous avons assez d’ennuis comme ça ! » (Le combat des chefs, p.10).


(Lég.) « Le Combat des Chefs », 1966, p.10. ©DR
Mais c’est également dans la bouche de certains d’entre-eux que l’on entendra bon nombre de jeux de mots, aujourd’hui devenus cultes : 
Au camp fortifié romain d’Aquarium, un légionnaire se moque de Deprus, en le traitant de « bleu » (un nouvel arrivé dans l’armée). Or, le « Bleu de Prusse » est également le nom que l’on donne, en peinture, à un pigment bleu foncé !


(Lég.) « Astérix aux jeux Olympiques », 1968, p.5. ©DR
Au camp romain d’Aquarium toujours, le dresseur d’esclaves assène le célèbre: « Et oui… il ne faut jamais parler sèchement à un Numide » (Le Domaine des Dieux, 1971), jouant sur l’homophonie du Numide (habitant de la Numidie) et de « humide », et la double utilisation de « sèchement » ! 
 

 (Lég.) « Le Domaine des Dieux », 1971, p.20. ©DR
Quant au Centurion Oursenplus qui sonne l’alerte pour prévenir une rébellion des esclaves censés construire le fameux « Domaine des Dieux » pensé par Jules César, il déclare à corps et à cris qu’il s’agit d’une « guerre servile ! », qui n’est pas sans nous rappeler la « guerre civile »… Dans la bulle suivante, un légionnaire constate en effet « (qu)‘ils ne sont guère serviles ! », jouant sur l’homophonie de « guerre » et « guère » !

« Sonnez l’alerte ! C’est une guerre servile ! 
- Ah ben dis donc, ils ne sont guère serviles ! » (Le domaine des Dieux, 1971, p. 21).

(Lég.) « Astérix en Hispanie », 1969, p. 27. ©DR

4 - Les références 
Nos auteurs jouent également avec les mots pour signifier une référence particulière, extérieure à l’intrigue et induire un second niveau de lecture aux aventures de nos héros ! On notera, pour l’exemple, la chanson entonnée par le barde Assurancetourix, enfermé dans les sous-sols du cirque de Rome « Menhir montant, mais oui Madame… », clin d’oeil à la chanson interprétée par Charles Trenet en 1938 : « Ménilmontant, mais oui Madame… », introduisant ainsi des anachronismes, autre ingrédient caractéristique de la série servant au mieux l’humour.
 

 (Lég.)« Menhir Montant… », chanson populaire typiquement gauloise ! (« Astérix gladiateur », p.37). ©DR
Très apprécié de Goscinny, comme l’auteur le déclare lui-même, le calembour de la scène  où César affranchit un esclave aux cheveux roux (Cf. Astérix en Hispanie), est un exemple typique de jeu de mots, faisant référence à un épisode historique ! Un romain déclare en effet « Il affranchit le rubicond » (César rend sa liberté à l’homme roux)…or, le « Rubicon » est également un fleuve côtier du Nord de l’Italie, que César, poursuivant Pompée, a franchit avec ses légions en 49 avant JC !

 (Lég.) « Astérix en Hispanie », 1969, p.22. ©DR
 Les bons mots de nos auteurs permettent également de caricaturer certains personnages, la parodie étant un exercice avec lequel nos auteurs aiment s’amuser ! Outre le détournement de déclarations historiques, ou musicales, il y a aussi les parodies picturales !
Le chef des pirates que nous connaissons bien, ayant (encore une fois !) croisé nos amis gaulois, dérive avec son équipage sur un radeau et déclare « Je suis médusé ! » (Cf. Astérix Légionnaire). Ce jeu de mot fait directement allusion au célèbre tableau de Théodore Géricault « Le Radeau de la Méduse » exposé au musée du Louvre, et dont le dessin de M. Uderzo suit scrupuleusement la composition ! 


(Lég.) « Astérix légionnaire », 1967, p.35. ©DR
Toujours en jouant avec les mots, nos auteurs font également allusion à une célèbre pièce de théâtre du XVIIe siècle. Combattant le vil romain Romainmontaigus qui critique le « gros nez » de notre héros gaulois, Astérix déclare : « Ce n’est pas très drôle, Romain ! Tu aurais pu dire : c’est un menhir, que dis-je, un menhir? C’est un dolmen ! » (Cf. Le cadeau de César), une réplique qui fait directement référence à la célèbre tirade déclamée par Cyrano de Bergerac dans le roman d’Edmond Rostand : « C’est un roc !… c’est un pic…c’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ?… c’est une péninsule ! » (Cyrano de Bergerac, 1897).
 

(Lég.) « Le cadeau de César », 1974, p.31. ©DR
Quant au 35ème album que nous pourrons découvrir dès le mois prochain, il y a fort à parier que les jeux de mots y seront légion ! Faisant référence à l’Ecosse et aux traditions de ce pays ainsi qu’aux noms des personnages, beaucoup de jeux de mots, même improbables, vont certainement fleurir pour notre plus grand plaisir. Le patronyme de « Mac Colloch » est déjà, en la matière, très prometteur de la suite, quant à « Picte », il n’y a qu’à laisser aller son imagination !




( http://asterixofficiel.tumblr.com/ )

L'actualité de la bd est a jour tous les jours !

« Les plus grandes aventures sont intérieures. » Hergé

~~~~
tournesol - Red - Tournesol23 - tourn'


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Contact Facebook Twitter
BlueKey
Fondateur de Phylacteres
Fondateur de Phylacteres

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2012
Messages: 1 009
Loisirs: Bande dessinée, Informatique, Dessin...
Masculin
Point(s) Phylactères: 2 016
Moyenne de points: 2,00

MessagePosté le: Jeu 26 Sep - 16:33 (2013)    Sujet du message: Les jeux de mots dans Astérix ! Répondre en citant

Super j'adore 



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Contact Skype Twitter
Grappe's
Schtroumpf Gourmand
Schtroumpf Gourmand

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2013
Messages: 48
Loisirs: R
Féminin
Point(s) Phylactères: 97
Moyenne de points: 2,02

MessagePosté le: Jeu 26 Sep - 19:43 (2013)    Sujet du message: Les jeux de mots dans Astérix ! Répondre en citant

Bel article !



Revenir en haut
Eddyfix
Maître des Couteaux
Maître des Couteaux

Hors ligne

Inscrit le: 03 Déc 2012
Messages: 193
Masculin
Point(s) Phylactères: 372
Moyenne de points: 1,93

MessagePosté le: Jeu 3 Oct - 07:06 (2013)    Sujet du message: Les jeux de mots dans Astérix ! Répondre en citant

beau post 
je relie régulièrement les astérix et effectivement on en retrouve sans arrêt même avec plusieurs années de lecture.
C'est ce qui fait aussi le succès de cette série.
Je pense que la prochaine sortie sera dans le même ordre d'idée


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:26 (2017)    Sujet du message: Les jeux de mots dans Astérix !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Le contenu "sponsorisé" publicitaire ci-dessus est imposé par l'hébergeur, Phylactères vous remercie de votre compréhension.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Phylactères Index du Forum ->
   Dossiers
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Inscription & Connexion
Nom d’utilisateur:    Mot de passe:      Se connecter automatiquement à chaque visite    
S'inscrire sur Phylacteres.fr



© CRAZY GAME / PHYLACTERES PRODUCTION 2012-2016, TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE INTERDITE
contact@phylacteres.fr
Toutes les images incluses dans ces pages sont la propriété exclusive de leurs auteurs, ayant droits et/ou éditeurs. Elles ne sont ici qu'a titre de référence ou d'illustration. Si les propriétaires le désirent, elles seront retirées.
Design réalisé par Yann Bke. Bannière de Ferdinand Lu.



Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation